Contactez-Nous

02 72 88 03 53

[email protected]

Panier

Nourriture Lapin

Afficher en Grille Liste

Produits 1-15 sur 24

Par ordre décroissant
par page
Page
  1. Crispy Muesli Lapin 2

    1,90 €
  2. Alimentation Lapin Nain 1Kg

    1,90 €
  3. Epi de Mais Zolux

    1,99 €
  4. Crispy Muesli Lapin 2

    2,05 €
  5. Crispy Muesli Lapin 2

    2,39 €
  6. Pelle Grain 1

    Prix Spécial 2,75 € Prix normal 5,45 €
  7. Alimentation Lapin Adulte Nutrimeal Standard 800Gr

    Prix Spécial 2,99 € Prix normal 3,55 €
  8. Alimentation Jeune Lapin Nutrimeal Standard 800Gr

    Prix Spécial 3,75 € Prix normal 4,10 €
  9. aliment-lapin-cuni-nature-700gr-versele-laga

    3,90 €
  10. aliment-rongeur-cuni-nature-junior-700g-versele-laga

    4,40 €
  11. Foin Alpages Premium 500Gr

    4,90 €
  12. Crispy Muesli Lapin 2

    Prix Spécial 5,50 € Prix normal 6,50 €
  13. Crispy Muesli Lapin 2

    Prix Spécial 5,50 € Prix normal 6,15 €
Afficher en Grille Liste

Produits 1-15 sur 24

Par ordre décroissant
par page
Page

Quelle nourriture donner à mon lapin ?

 

 

Quelques carottes et feuilles de salade seront certes appréciées, mais largement insuffisantes pour rassasier l’appétit de votre boule de poils. Un menu riche et diversifié est indispensable pour son bien-être.

 

Le foin

C’est l’élément principal de l’alimentation du lapin. Il facilite le transit grâce à son apport en fibres. De par sa consistance, il peut être mâché pendant une longue période de temps. Ce qui permet d’user les dents de votre rongeur, qui sans cela pousseraient trop rapidement.

Préférez un foin provenant d’herbes (avoine par exemple), plus riche en fibres que du foin de luzerne ou de trèfle. Ces derniers contiennent trop de protéines et de calcium, problématiques pour des individus âgés.

Le foin de bonne qualité est vert et sent fort. Vous en donnerez à volonté.

 

Les granulés

Riches en calories et pauvres en fibres, ils viennent en complément du foin. N’en donnez pas plus à votre animal qu’il ne peut en consommer en une vingtaine de minutes par jour. Au-delà ce serait trop et votre petite bête pourrait avoir des problèmes de poids.

Différentes sortes de mélanges sont à votre disposition pour varier les plaisirs. Vous repèrerez très rapidement les préférences de vos petits protégés. Ils mettront tout simplement de côté les éléments qui leur plaisent moins !

 

Les fruits et légumes frais

Les légumes permettent une bonne hydratation du système digestif de votre lapin. Céleri, feuilles de chou, fanes de radis (bien rincées) seront très appréciés. Les brocolis, carottes et feuilles de moutarde ont quant à eux une forte teneur en vitamine A, très bonne pour votre lapin.

Attention, ne lui donnez qu’un seul type de légume à la fois. Un mélange pourrait occasionner des diarrhées. Séparez sa ration en deux et offrez-en une partie le matin, l’autre plus tard dans la journée. Enfin, vous ne devez lui proposer que des légumes bien frais, sinon cela nuirait à sa digestion.

Vous pouvez aussi lui donner de petites quantités de fruits, frais également, sans excès toutefois car ils sont très sucrés.

 

L’eau

Si votre rongeur ne boit pas suffisamment, sa nourriture pourrait se retrouver bloquée dans ses intestins. Il faut donc toujours qu’il ait à sa disposition de l’eau propre et fraîche en quantité.

 

 

Quels sont les aliments à éviter ?

 

 

Un certain nombre de produits sont à bannir du régime de votre animal. Certains sont évidents, comme le chocolat, le pain, les pâtes ou les céréales sucrées qui sont toxiques pour son organisme.

D’autres sont moins évidents et par là même d’autant plus dangereux ! Il faudra ainsi éviter les pommes de terre, navets (gardez-lui les feuilles dont il raffole), poireaux, fèves, avocats, champignons ainsi que l’ail et les oignons.

Certains fruits sont à mettre de côté, comme la banane ou la figue, dont la teneur en sucre est beaucoup trop importante. Dans le cas de l’abricot, de la prune et de la pêche, c’est le noyau qui pose des soucis. Pensez-donc bien à les couper et à enlever la partie directement en contact avec le noyau avant de les servir. Faites de mêmes avec les tous les pépins de pommes, poires, etc.

 

 

Comment nourrir mon lapin convenablement ?

 

 

Maintenant que vous savez ce que vous devez donner ou pas à votre bélier nain, les dernières recommandations concernent la manière dont vous lui présenterez sa pitance.

 

Un bon dosage

Le foin et l’eau peuvent être consommés sans modération. Mais ce n’est pas le cas des autres constituants de son régime. Tout le reste doit être distribué avec plus de parcimonie.

Granulés lapin et légumes frais complèteront, nous l’avons vu, son alimentation, et seront administrés régulièrement en  petites quantités.

Les fruits et autres friandises pour rongeurs doivent rester occasionnels, au risque de lui faire prendre trop d’embonpoint. Ce qui peut être mignon mais est très mauvais pour sa santé. Un lapin sauvage ne consomme que très peu, voire pas du tout, de sucre.

 

Un équipement adéquat

Posez le foin dans un coin de la cage de votre lapin ou de son clapier, cela sera tout à fait approprié. En revanche, vous ne pourrez pas faire de même avec les granulés et bouts de légumes. La même problématique se pose pour l’eau.

Equipez-vous d'accessoires pour cage, tels qu’une mangeoire et un abreuvoir adaptés, cela permettra de ne pas souiller trop rapidement la nourriture et de garder l’eau propre plus longtemps.

 

 

Autant de conseils qui vous permettront d’offrir à votre compagnon une vie des plus agréables à vos côtés.