Contactez-nous02 72 88 03 53numéro gratuit[email protected]

Rat, souris, chinchilla, hamster, cochon d’Inde… Quel rongeur adopter ?

2 janv. 2019 16:14:09

Mignons et peu encombrants, les rongeurs sont des animaux de compagnie de plus en plus populaires ! Et pour cause, ces petits mammifères, appelés aussi NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) sont bien plus faciles à vivre au quotidien que les traditionnels chiens ou chats.

Généralement choisi comme premier animal de compagnie, le rongeur doit pourtant être choisi avec attention pour convenir à un jeune enfant. Découvrez les particularités des hamsters, chinchillas, cochons d’Inde, souris, octodons, rats domestiques ou encore gerbilles.

Adopter un hamster

Adopter un hamster

Petit rongeur de la famille des Cricetidae, le hamster vous fera craquer avec sa bouille ronde. Solitaire et plutôt autonome, le hamster est un rongeur vif, amusant et joueur qui sera particulièrement agréable à voir évoluer dans sa cage. Son espérance de vie est de 2 à 4 ans.

Attention, le hamster est un animal nocturne ! Son sommeil diurne est primordial et ne doit pas être perturbé. Il ne conviendra donc pas à des jeunes enfants.

Enfin, bien que son caractère varie d’un spécimen à un autre, n’espérez pas un animal de compagnie très câlin ou affectueux. Les hamsters sont peu friands des caresses et certains n’hésiteront pas à mordre pour le faire savoir. Nous vous conseillons le hamster doré ou syrien qui est de nature plus sociable : il se laissera plus facilement apprivoiser et manipuler que ses congénères.

Côté équipements, le hamster aura besoin d’une cage suffisamment spacieuse pour pouvoir bouger et se dépenser en toute liberté durant la nuit, dans laquelle vous pourrez installer de nombreux jeux et cachettes.

L’alimentation du hamster doit être variée. Omnivore, le hamster appréciera les mélanges complets pour hamster à base de céréales, légumes, graines, fruits, herbes et noix. Vous pourrez également lui laisser du foin et des légumes frais à disposition. Attention, les aliments sucrés, gras et pourris sont formellement interdits !

Adopter un cochon d’Inde (ou cobaye)

Adopter un cochon d'Inde

Le cochon d’Inde est un rongeur de nature calme, sociable et plutôt affectueuse. Son espérance de vie est d’environ 7 ans.

Il en existe de nombreuses espèces classées en fonction de la nature de leurs poils : lisses, longs ou durs.

Ce rongeur grégaire ne supporte pas la solitude et a besoin de vivre en communauté. Il est donc fortement recommandé d’adopter 2 cochons d’Inde au minimum, idéalement un mâle et une femelle, ou 2 femelles. Vous devrez également passer du temps avec lui et le chouchouter au quotidien pour assurer son bien-être. Il conviendra à des jeunes enfants, sous réserve de les habituer à le manipuler avec précaution.

Tout comme le hamster, le cochon d’Inde a besoin d’une alimentation variée composée de nourriture sèche sous forme d’aliment complet, de fruits et légumes frais, de foin de qualité à volonté, et de nourriture à ronger.

Enfin, pour le choix de la cage de votre cochon d’Inde, mieux vaut opter pour une cage allongée pour qu’il puisse courir.

Retrouvez notre guide complet sur le cochon d’Inde

Adopter une souris

Adopter une souris

Les souris sont des petits rongeurs hyperactifs, plutôt faciles à vivre et appréciant le contact humain, sous réserve qu’il soit doux et non brusque.

Il est important de connaître le sexe de sa souris avant de l’adopter. En effet, souris mâles et femelles présentent quelques différences :

  • les mâles ont une odeur plus forte que les femelles et ne peuvent pas vivre en compagnie d’autres souris mâles, sous réserve de se battre jusqu’à la mort ;
  • les femelles ont quant à elles une odeur corporelle moins forte, mais doivent vivre avec d’autres femelles pour leur bien-être. Elles seront moins câlines qu’un mâle, concentrant leur attention sur leurs congénères.

Il existe de nombreuses races de souris, leur couleur de pelage étant la principale différence de l’une à l’autre.

Toutes les souris domestiques présentent un caractère similaire : au premier abord peureux puis curieux une fois qu’elles seront habituées à votre contact. Elles peuvent donc convenir à des enfants, sous réserve de les prévenir que la vie d’une souris est malheureusement très courte : 1 à 3 ans en moyenne.

La cage de votre souris ne devra pas être trop petite afin de lui laisser de l’espace pour gambader et jouer. Vous devrez pouvoir y installer une gamelle, un biberon ainsi qu’une roue. Vous pouvez également y positionner une cabane ou une petite maison qui lui assurera un abri parfait. La cage de votre souris peut être à barreaux (attention à leur espacement pour la sécurité de votre rongeur) ou en plexiglas.

Enfin, la souris est un rongeur omnivore, qui mange quasiment de tout, mais en petite quantité. Son régime alimentaire doit se composer essentiellement de foin et de granulés, auquel vous pouvez ajouter occasionnellement des légumes et fruits frais et quelques friandises.

Adopter un rat

Adopter un rat

Les rats sont également d’excellents animaux de compagnie, particulièrement intelligents et fidèles.

Ils sont néanmoins déconseillés aux enfants de moins de 12 ans du fait de l’attention et des soins requis au quotidien. Leur espérance est également basse (2 à 3 ans) et leur perte peut être difficile à vivre.

Les rats domestiques sont très affectueux et ont besoin de vivre avec leurs semblables pour s’épanouir. Vous devrez donc adopter au minimum 2 rats. 2 mâles peuvent vivre et s’entendre, sous réserve d’avoir été adoptés ensemble et assez jeunes, afin qu’il n’y ait pas de concurrence de territoire. La meilleure solution étant de prendre un mâle et une femelle, tout en s’assurant qu’ils ne puissent pas se reproduire. A noter que les mâles tendent à être plus câlins, tandis que les femelles sont plus joueuses.

La cage de votre rat doit être suffisamment grande pour lui permettre de se dépenser. Privilégiez les cages hautes (type volière) afin que votre rat ne souffre pas des émanations toxiques de son urine. Les cages à barreaux sont idéales, car elles lui permettront de grimper comme bon lui semble. Attention toutefois à l’espacement des barreaux. Vous pouvez éventuellement regarder du côté des cages pour lapins ou furets, plus spacieuses. La cage de vos rats devra être équipée de différents accessoires, jouets et cachettes pour son confort.

Omnivore, le rat peut techniquement manger de tout ou presque. En pratique, le rat est un fin gourmet qui s’habitue très vite à certains aliments et développe ainsi ses préférences. Pour sa bonne santé, veillez à lui apporter une alimentation variée composée de bouchons (ou extrudés) riches en protéines et lipides, de mélanges granuleux, de foin afin qu’il puisse faire travailler son système digestif, de fruits et légumes de temps à autre, et de quelques friandises comme des œufs durs, de la viande ou encore du fromage faible en matières grasses.

Adopter un chinchilla

Adopter un chinchilla

Le chinchilla est le rongeur avec la plus longue espérance de vie : de 15 à 20 ans.

Peureux et craintif au premier abord, il n’est pas conseillé aux enfants de moins de 14 ans. Il vous faudra faire preuve de patience pour apprivoiser cette petite boule de poils et qu’elle accepte de se faire câliner.

Nocturne, le chinchilla est un animal qui s’active en fin de journée et durant la nuit.

Si dans la nature, le chinchilla est grégaire et vit en communauté, il peut vivre sans congénère s’il y est habitué jeune. Néanmoins, il nécessitera davantage d’attention au quotidien afin de ne pas souffrir de solitude. Il est tout à fait possible de mettre 2 mâles ensemble, à condition qu’ils soient jeunes tous les 2.

Petit acrobate sur pattes, le chinchilla aura besoin d’une cage assez grande pour s’épanouir. Les cages à barreaux sont indispensables pour lui permettre de grimper. Choisissez une cage assez haute pour pouvoir installer plusieurs étages si possible. Vous devrez y installer les accessoires habituels : gamelle, biberon, râtelier pour le foin, litière, ainsi que de la terre à bain pour lui permettre de faire sa toilette. Une cabane en bois est également indispensable pour lui offrir un lieu de refuge.

Contrairement aux autres rongeurs, le chinchilla est strictement herbivore et son alimentation doit être exclusivement sèche pour ne pas mettre en danger sa santé. Elle devra comprendre du foin, en accès illimité et des granulés spécifiquement conçus pour les chinchillas. Occasionnellement, vous pourrez lui donner des légumes séchés comme de la carotte, le fenouil ou le brocoli, mais en très petite quantité. Quelques friandises sont également possibles comme les feuilles de cassis et de framboises, les orties ou encore les feuilles de pissenlits.

Adopter un octodon

Adopter un octodon

L’octodon est un petit rongeur, ressemblant beaucoup à la gerbille, et pouvant vivre jusqu’à 8 ans en captivité.

Diurne, l’octodon s’éveille en fin de journée et en soirée. C’est toutefois un rongeur de compagnie qui peut convenir à des jeunes enfants, car il est de nature sociable et câline (une fois apprivoisé). Très intelligent, il est d’ailleurs capable de reconnaître son propriétaire une fois adopté. Il est également conseillé d’adopter plusieurs octodons, sous peine qu’il souffre de solitude et se laisse dépérir.

Les octodons aiment se dépenser, courir et grimper. Il vous faudra donc une cage à octodon grande et spacieuse. N’hésitez pas à installer des étages pour offrir des espaces de jeux à vos octodons. Les cages en plastiques sont à proscrire, car vos octodons pourraient le ronger et s’intoxiquer. Le meilleur choix reste les cages à barreaux métalliques pour leur permettre de grimper aisément. Côté accessoires, gamelles, biberon d’eau, râtelier, litière, bac à sable et cachette sont indispensables. Idéalement, il faudra 2 cachettes par rongeur. Les octodons sont friands des jeux, aussi, n’hésitez pas à placer une roue, un hamac ou encore des tunnels en bois.

Tout comme le chinchilla, l’octodon est un herbivore strict. Son régime alimentaire est plutôt strict, afin d’éviter tout risque de diabète. L’alimentation de votre octodon devra comprendre du foin de qualité à volonté pour répondre à ses besoins journaliers en fibres et de granulés pour octodon. Occasionnellement et en petites quantités, vous pourrez lui donner quelques verdures comme des orties, des pissenlits ou encore de la salade. Certains légumes peuvent être également donnés comme la courgette ou la carotte. Les fruits comme les fraises, les figues ou les pommes feront office de friandises exceptionnelles.

Adopter une gerbille

Adopter une gerbille

La gerbille est une cousine du hamster, ayant très bon caractère. Attachante, sociable et joueuse, la gerbille conviendra parfaitement comme premier animal de compagnie pour des enfants de moins de 10 ans.

Comme de nombreux rongeurs, la gerbille est grégaire et a besoin de vivre avec d’autres gerbilles pour être en bonne santé. On préfèrera prendre plusieurs femelles, car 2 mâles risquent de se battre. 

La cage de vos gerbilles devra être suffisamment grande pour permettre à votre gerbille de se dresser entièrement sur leurs pattes arrière. Les cages à barreaux sont recommandées, car elles permettront à vos gerbilles de grimper comme bon leur semble. Attention à l’espacement des barreaux : 1 cm maximum. Les gerbilles aiment jouer, aussi, vous devrez installer de nombreux terrains de jeux à leur intention : roue pleine, hamac, rouleaux de papier toilette, etc. La cage devra également contenir une gamelle, un biberon ainsi qu’un bac à sable permettant à votre gerbille de se nettoyer. 

Omnivore, la gerbille mange de tout. Elle aura besoin de protéines animales pour vivre en bonne santé. L’alimentation de votre gerbille devra comprendre des granulés répondant à l’ensemble de ses besoins, auxquels vous pourrez ajouter progressivement quelques légumes (asperges, brocolis, carottes, etc.). Les fruits sont à donner de façon occasionnelle comme friandises (fraises, pommes, poires, etc.), tout comme les céréales (riz, pain, etc.). Enfin, la gerbille est coprophage ! C’est-à-dire qu’elle mange ses selles afin d’ingérer des vitamines B. 

Adopter un lapin

Adopter un lapinLe lapin n’est pas un rongeur, mais un lagomorphe. Néanmoins, il est si souvent considéré comme un rongeur que nous avons décidé de l’inclure dans notre liste des rongeurs à adopter. ;-)

Le lapin, qu’il s’agisse d’un mâle ou d’une femelle, est un animal très docile (bien que craintif au départ) et qui peut se révéler plus câlin qu’il n’y paraît. Petit avantage à la femelle toutefois, qui contrairement au mâle, ne tentera pas de marquer son territoire avec des jets d’urine. Dans les deux cas et pour leur propre confort, mieux vaut faire stériliser ou castrer vos lapins en temps voulu.

Il existe de nombreuses races de lapins, classées en 5 catégories : les lapins nains, les petites races, les races moyennes, les grandes races, et les races à fourrure.

Les lapins apprécieront de vivre en semi-liberté, en intérieur comme en extérieur. Il est important qu’ils puissent évoluer en dehors de leur cage, toujours sous votre surveillance. La cage de votre lapin devra être la plus grande possible afin qu’il puisse y effectuer des bonds.

Végétarienne, l’alimentation du lapin comprend quasi exclusivement du foin et de l’herbe. Les fibres sont vitales à sa bonne santé. Votre lapin ou lapine devra avoir un accès illimité à son râtelier de foin ainsi qu’à de l’herbe. Les granulés pour lapins sont également une bonne source de compléments afin d’apporter tous les minéraux et nutriments nécessaires à votre lapin. Les légumes doivent être donnés de façon occasionnelle pour ne pas perturber son système digestif.

Retrouvez notre guide complet sur l’adoption d’un lapin.

Toutes nos actualités