Contactez-nous02 72 88 03 53numéro gratuit[email protected]

Quelles poules choisir pour mon poulailler ?

14 août 2018 11:10:27

Envie de vous lancer dans l’élevage de poules ? Avant d’acheter vos poules et votre poulailler, il est important de définir quels types et races de poules vous souhaitez adopter.

Poules d’ornement, poules pondeuses, poules à chair, poules couveuses, poules de compagnie, poules légères, lourdes ou naines… Il existe plus de 50 races de poules ayant chacune leurs qualités et défauts.

Il est donc important de déterminer pourquoi vous souhaitez avoir des poules dans votre jardin : récolter des œufs, avoir un animal de compagnie, décorer votre jardin, recycler vos déchets, élever des poussins ou tout simplement pour les manger…

Poules : comment choisir les races de ses poules pour son poulailler

Comprendre la classification des races de poules

Les poules peuvent être classifiées selon 3 appellations :

  • les races légères : il s’agit de poules recherchées pour leurs œufs et non leur chair. Elles ont un caractère plus vif et commencent à pondre généralement dès leurs 5 ou 6 mois ;
  • les races lourdes & moyennes : il s’agit des poules recherchées pour leur chair avant tout. Plus calmes et plus rustiques, elles pondent vers 7 - 8 mois, mais de façon plus régulière (notamment l’hiver) ;
  • les races naines : il s’agit de plus petites poules, recherchées généralement pour leur beau plumage. Elles pondent également, mais de plus petits œufs.

 

Poules pondeuses : des œufs frais tous les matins

Si vous souhaitez avoir des œufs frais tous les matins, vous devrez opter pour des poules pondeuses.

Une poule peut commencer à pondre dès 5 mois et jusqu’à ses 3 ans environ. Au-delà, la ponte diminue peu à peu jusqu’à s’arrêter complètement vers 8 ans.

Une bonne poule pondeuse pond entre 150 et 250 œufs par an. À noter que les poules pondeuses sont plus actives au printemps et en été que l’hiver où la ponte ralentit à cause du froid.

Quelles poules pondeuses choisir ?

Poule rousses : une excellente poule pondeuse pour mon jardinPoule rousse : une excellente poule pondeuse

La poule rousse (ou poule fermière) est la grande favorite avec en moyenne 250 œufs pondus chaque année. De bon caractère, elle s’apprivoise facilement et n’est pas hostile aux autres poules. Il s’agit d’une poule dite « légère » (moins de 3 kilos), n’espérez donc pas la manger dans quelques années.

La poule de Vorwerk est elle aussi une excellente pondeuse (jusqu’à 250 œufs/an). Sociable et vive, elle ne se battra pas avec ses congénères.

Si vous souhaitez avoir des œufs même en hiver, mieux vaut se tourner vers des poules plus en chair. Elles pondront moins à l’année, mais garderont un rythme régulier quelles que soient les saisons.

La poule géline de Touraine par exemple est une bonne pondeuse avec un peu moins de 200 œufs par an. Cette poule de chair est plutôt rustique, assez craintive, mais reste cependant calme et sociable.

 

Poules couveuses : élever des poussins dans son jardin

Si vous souhaitez avoir des poussins, vous devrez ajouter quelques poules couveuses à votre cheptel.

Techniquement, toutes les poules pondent et couvent. Néanmoins, toutes n’ont pas le même dévouement envers leurs œufs et poussins. Certaines races sont donc à privilégier plutôt que d’autres.

Quelles poules couveuses choisir ?

Poules couveuses : la SussexPoule Sussex : une poule polyvalente

Mieux vaut se tourner vers des races dites polyvalentes comme la poule Sussex, qui est à la fois bonne pondeuse (plus de 200 œufs par an), bonne couveuse et bonne mère. Elle existe en race naine et en race lourde. Résistante et facile à vivre, cette poule s’intégrera parfaitement à votre cheptel.

La poule Soie est également un bon choix. Outre son très beau plumage, cette petite poule naine est bonne pondeuse (150 œufs/ans), bonne couveuse et bonne mère. Calme et docile, elle peut vivre jusqu’à 12 ans !

La poule Wyandotte est aussi une poule polyvalente. Plutôt rustique, cette poule s’apprivoise très bien. Elle vous offrira un bon rendement de ponte et saura prendre soin de ses œufs et poussins.

Bien évidemment, si vous souhaitez élever des poussins, vous devrez également adopter un coq afin d’avoir des œufs fécondés.

Poules d’ornement : des jolies cocottes pour votre jardin

Si vous être plus dans l’optique d’avoir des poules comme animal de compagnie, les poules d’ornement seront parfaites pour vous.

Ces très jolies poules disposent de beaux plumages et sont faciles à vivre. Elles aiment la compagnie (des enfants notamment) et sont très sociables.

Outre leur apparence, certaines de ces poules sont également bonnes pondeuses et/ou couveuse. De quoi joindre l’utile à l’agréable !

Quelles poules d’ornement choisir ?

Poules d'ornement : la poule Pékin, une adorable poulePoule Pékin : une boule de plumes très bonne couveuse

Tout dépend de vos goûts et de votre budget. Certaines poules d’ornement sont plus rares et peuvent donc être plus coûteuses.

Les poules d’ornement peuvent être naines ou de grandes races.

La poule Brahma est une poule d’ornement très prisée. Elle existe en grande race (géante) et en race naine. Bonne pondeuse, même l’hiver, elle saura se faire remarquer dans votre poulailler avec son plumage coloré, sa crête à poils et son impressionnante taille (pour la version grande race). De bon caractère, c’est une poule sociable avec ses congénères.

La poule Soie possède également de nombreux fans avec son très beau plumage soyeux blanc. Cette petite poule (naine) présente de grandes qualités de pondeuse, couveuse et est une bonne mère pour ses petits. Elle a bon caractère et s’entend bien avec les enfants.

La poule Pékin (ou bantam de Pékin) est une poule naine originaire de Chine. On la surnomme « boule de plumes » du fait de sa petite taille, de sa forme ronde, de ses courtes pattes et de son plumage abondant aux couleurs variées (tacheté, perdrix, bleu, etc.). Si elle pond peu, cette poule est une très bonne couveuse et une mère attentive.

Poules de chair : des volailles pour les fins gourmets

Une poule est très active les premières années de sa vie. Passés 3 ans, le rythme de ponte diminue peu à peu jusqu’à s’arrêter complètement.

2 solutions s’offrent alors à vous. Offrir une retraite bien méritée à votre poule dans votre jardin ou tuer et manger votre poule. Dans ce cas, si vous prévoyez de consommer vos poules, mieux vaut l’anticiper et choisir des poules de chair.

Les poules de chair sont plus grosses (races lourdes ou moyennes) et offrent une chair plus généreuse et savoureuse. Il s’agit généralement de poules pondeuses ou de poules polyvalentes. La plupart des poules d’ornement ne se mangent pas (hormis la poule Wyandotte).

Quelles poules de chair choisir ?

Poules de chair : la WyandottePoule Wyandotte : une poule de chair bonne à tout faire ! 

De nombreuses poules offrent une chair savoureuse et sont bonnes pondeuses comme la poule de Marans qui pond de très gros œufs, la poule de Gournay (environ 170 œufs par an), ou la poule Gasconne (jusqu’à 200 œufs chaque année).

La poule de Bresse est réputée pour sa très bonne chair. C’est une race ancienne et pure AOC.

Enfin, la Wyandotte, en plus d’être bonne pondeuse, bonne couveuse et une jolie poule, a la particularité d’avoir une chair de qualité.

Toutes nos actualités